SONY DSC

Le théâtre, le lieu du songe et de la réalité, du quotidien, et du sacré, du partage et de l’émotion, où se croisent, se confrontent et se nourrissent mutuellement expériences humaines, mémoires et différences.

Le texte et la musicalité, ils en sont le centre de gravité. Jeu théâtral et mise en espace oeuvrent pour valoriser et renforcer la portée de la parole, donneuse de sens, pour l’individu comme pour la collectivité.

Une action culturelle empreinte d’une forte volonté de s’inscrire dans le paysage urbain arlésien, notamment auprès d’une population qui manque parfois de repères, empreinte toujours du désir de faire “vivre ensemble” les générations, de réunir les membres les plus divers de la cité autour d’un même foyer.

Le désir de restaurer l’espace de la parole, pour ne pas oublier, pour transmettre, pour sortir de soi. Autre façon de remettre en jeu le geste artistique, et sa raison d’être.

 

Les Spectacles Du moment

bouton-accueil-calaferte

LES VEUFS DE LOUIS CALAFERTE

Une veuve et un veuf se croisent, un jour, par hasard, au détour des allées du cimetière où ils se rendent quotidiennement ou presque, afin de conserver intact le souvenir qui les lie à leurs chers disparus.

Cette pièce pour deux personnages s’est imposée à nous dès la première lecture, un coup de foudre : son écriture parfaite, ronde et directe, le comique qui jaillit d’une situation à priori solennelle.

bouton-accueil-visiteur-normal

LES VISITEURS D’ESPOIR D’APRÈS DES HISTOIRES DE JACQUES PRÉVERT

Jacques Prévert est un gourmet des mots qui éprouve un vrai plaisir en jouant avec eux. Dès que les mots jaillissent, il les attrape et s’amuse : il les associe, les oppose, les détourne, les fait sonner les uns avec les autres et leur donne une force et une vivacité teintées d’humour.

Trois comédiens et un chanteur accordéoniste re-visitent ses poèmes, et jouent ou fredonnent Prévert comme une histoire.

bouton-accueil-patoupareils-normal

LES PATOUPAREILS – SPECTACLE JEUNE PUBLIC – A PARTIR DE 4 ANS

Un univers cocasse fait de bric et de broc traversé par un vent de tendresse et de révolte. Un drôle de petit carré de prairie, où il fait bon vivre malgré ses bizarreries, ses points en moins ou son manque de brillance.

Un pays où le plus important est de déployer ses ailes, un pays où « le plus important c’est ce qui bat sous les ailes ». Un pays où la différence fait la différence, un point c’est tout !!!

bouton-accueil-de-bruit

DE BRUIT ET DE LABEUR DE GUILLAUME LETOUZE

Nous avons puisé dans la mémoire de cinq cheminots et fait des choix afin qu’ils nous content eux-mêmes leurs souvenirs, mis en espace et soutenus par un univers sonore et musical.

Nous avons confronté cette “classe ouvrière” pétrie de luttes et d’amour du “travail bien fait”, à notre propre pratique artistique, ainsi qu’à notre réalité du monde du travail. Avec De bruit et de labeur vient le temps de l’écriture et de la représentation théâtrale. C’est ce que nous nommons de l’intime à l’universel.

bouton-fragment

FRAGMENTS DE VIES ET D’ACIER – MÉMOIRES DE CHEMINOTS

Ce moment de partage de mémoire mêlant les générations, cette rencontre avec le public, sont le fruit d’une collaboration entre l’équipe artistique et 5 anciens cheminots rencontrés grâce à l’ethnologue du Museon Arlaten Kristel Amelal.

Nous nous sommes plongés dans les entretiens réalisés par l’ethnologue, puis nous avons réalisé nos propres entretiens afin de créer le lien avec eux.

Les Spectacles à venir

LE COEUR AU BORD DES LÈVRES Adaptation Le Livre de ma Grand-mère de Fethiye Çetin, traduction Marguerite Demird, Editions Parenthèses 2013 et Chroniques d’un journaliste assassiné de Hrant Dink, textes rassemblés par Günter Seufer, Editions Galaade.

Production Collectif L’Isba & Trajectoires d’Ici et d’ailleurs
En 2019 Résidence de création du 11 au 17 février au Théâtre de L’Oulle à Avignon du 22 au 25 avril au théâtre d’Arles avec une sortie de résidence le 25 avril à 15h, et 27 au 30 avril au théâtre de la Madeleine à Troyes.

La famille de Fethiye Çetin est confrontée à son passé tenu secret. En levant l’amnésie sur l’histoire et la mémoire d’une génération d’Arméniennes, Fethiye donne un caractère public à ce qui relève à la fois de l’intime et du collectif. Une grand-mère arménienne survivante du génocide, qui perd sa langue, sa famille et sa religion et qui va pourtant porter sa famille. Fethiye Çetin est le lien invisible entre deux figures, c’est elle qui raconte avec une grande sensibilité l’histoire de cette grand-mère. C’est elle aussi qui est l’avocate du journaliste arménien, citoyen turc Hrant Dink, assassiné en 2007, alors accusé « de dénigrement de l’identité turque ». Le coeur au bord des lèvres est un rendez-vous polyphonique qui fait entendre les paroles de ceux qui ont perdu leur nom, leur identité, et de ceux qui, par leur réflexion, cherchent l’ouverture et le rapprochement.

Un écho pour tous ceux qui là-bas … continuent à se battre pour la liberté d’expression.